Brexit : de quoi devez-vous tenir compte ?

– par Manon Smulders –

Personne ne connaît avec précision les conséquences économiques du Brexit. Votre entreprise est-elle située aux Pays-Bas, en Belgique ou en Allemagne ? Vous êtes alors l’un des plus grands acteurs du marché international avec le Royaume-Uni. Par conséquent, préparez-vous à une éventuelle baisse des importations en provenance du Royaume-Uni ou des exportations vers le Royaume-Uni.

 

Les conséquences du Brexit sur le commerce

L’impact sur le commerce entre l’UE et le Royaume-Uni dépend de plusieurs facteurs. Deux scénarios sont possibles :

• Le Royaume-Uni opte pour un accord de libre-échange global (ALE)
• Le Royaume-Uni opte pour un retour aux règles de l’OMC

Dans les deux cas, les coûts des échanges commerciaux entre le Royaume-Uni et l’UE vont augmenter. Même pour le Royaume-Uni, le Brexit aura un prix. On estime qu’il perdra 75 milliards de livres sterling s’il est exclu du marché intérieur européen. La grande question reste : le retrait s’effectuera-t-il avec ou sans accord ?

Brexit : de quoi devez-vous tenir compte ?

Que le retrait s’effectue avec ou sans accord, il a des conséquences majeures pour les entreprises internationales. Les entreprises doivent s’occuper des procédures douanières et des tarifs d’importation. Sans oublier les autres obstacles au commerce. Citons notamment les longues files d’attente dans les ports et les retards du trafic aérien. C’est pourquoi il est important que les entreprises continuent à se préparer à tous les scénarios. Votre entreprise a-t-elle des activités commerciales au ou avec le Royaume-Uni ? Lisez cet article pour connaître les éventuelles conséquences économiques.

 

Votre chaîne d’approvisionnement est-elle prête pour le Brexit ?

Le Brexit étant imminent, il serait judicieux d’examiner de plus près votre chaîne d’approvisionnement. Car c’est précisément cette partie qui sera la plus impactée. La complexité des échanges va s’accroître lorsque le Royaume-Uni ne fera plus partie du marché unique européen. Pourquoi ? Il faut, par exemple, conclure de nouveaux accords commerciaux. Les processus aussi doivent être revus après le Brexit : de la planification, de la gestion des stocks, des infrastructures aux opérations de la chaîne d’approvisionnement. Les importations et les exportations sont affectées dans les deux sens, tant pour le Royaume-Uni que pour l’UE.

it in the future

L’importation après le Brexit

La facilité d’importation est importante pour votre entreprise. Des complications telles qu’un délai d’exécution plus long, l’incertitude de l’approvisionnement, les nouveaux tarifs et droits de douane ont plus d’impact que vous ne le pensez. Si les produits ne sont pas disponibles, ce sont vos bénéfices qui seront touchés.

Après le Brexit, il faut s’attendre à ce que les produits importés du Royaume-Uni mettent plus de temps à arriver dans le pays de destination. Cette situation peut être largement contournée en faisant appel à un fournisseur local.

 

Collaborez avec un fournisseur local

Pour qu’une entreprise puisse continuer à se développer, il est très important qu’elle entretienne des relations commerciales efficaces. Le passage à un fournisseur local peut vous faire gagner beaucoup de temps et d’argent. Vous bénéficiez ainsi de délais de livraison plus rapides et évitez les complications liées aux douanes et aux tarifs.

Besoin d’aide pour trouver des fournisseurs locaux ? Ne vous inquiétez pas, Bechtle est à votre service. Grâce à leur présence internationale, ils ont la possibilité de vous soutenir dans l’optimisation des accords SLA et de vous informer sur la législation locale. Ils consolident également vos dépenses internationales.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’influence possible du Brexit sur votre département achats ?

Le 5 novembre, nous organiserons un webinaire sur l’optimisation du processus d’achat. Comment réduire les dépenses informatiques inutiles et mettre en place une stratégie de prix efficace pour vos achats IT ? Découvrez-le lors de notre webinaire.